Les inondations de 2016 ont coûté 1,4 milliard d'euros aux assureurs05/06/2017  



La facture totale est élevée. «Le coût pour les assureurs est supérieur à 1,4 milliard d'euros.. Un an après, tout est pratiquement rentré dans l'ordre. «A fin mai 2017, 96 % des sinistres déclarés ont fait l'objet d'un règlement, dont 96 % pour l'habitation, près de 97 % pour l'auto, 90 % pour les entreprises et près de 95 % pour l'agricole.


 Autres articles sur le même sujet :
Inondations, orages, les bons réflexes

Quelles sont les premières démarches à effectuer suite aux dommages causés par les inondations ? Réponses de la Fédération française des assureurs ?

Le montant des dégâts des inondations

Les 3 et 4 octobre 2015, de fortes intempéries ont touché de nombreuses communes des Alpes-Maritimes et du Var. Les dégâts occasionnés par les inondations devraient conduire à la déclaration de plus de 60 000 sinistres pour un montant assuré estimé entre 550 et 650 millions d’euros.

Tout savoir sur l’indemnisation en cas d’attentat

Les victimes d’un attentat sont indemnisées par le Fonds de Garantie des victimes des actes de Terrorismes et d’autres Infractions (FGTI), et/ou par leur assureur. Explications de la FFSA (Fédération française des sociétés d’assurance).

Les assureurs engagés avec les victimes des inondations

Les assureurs s'associent à l'émotion des Français face aux conséquences humaines et matérielles des inondations dans les Alpes-Maritimes et présentent leurs condoléances aux familles des victimes.

Suis-je assuré contre la tempête ?

Selon la FSA (fédération des sociétés d’assurance), votre contrat habitation contient obligatoirement une garantie tempête qui couvre tous les dommages causés par le vent (chute d'arbre, toit endommagé ou arraché, mobilier détérioré par la pluie suite à un dommage de toiture, etc.).

Attentats : comment se faire indemniser ?

Les victimes d’un attentat sont indemnisées par le Fonds de Garantie des victimes des actes de Terrorisme et d’autres Infractions (FGTI), et/ou par leur assureur. Réponses de la Fédération des assureurs.